Aller au contenu


Les Rpg Finis


  • Veuillez vous connecter pour répondre
1708 réponses à ce sujet

#1701 Bahamut-Omega

Bahamut-Omega

    l'Épervier

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3671 messages
  • Genre : Garçon
  • Orientation : Tous les genres de RPG
  • PS Network : Bahamut-NTD

Posté 13 November 2018 à 19:33

Je l'ai en stock aussi en edition steelbook, mais pas hyper pressé d'y jouer. Ça fait vraiment "J-RPG very low-cost".
Difficile à croire qu'il y un lien, même infime, avec les Sining Force. Au début, je n'avais même pas fait le rapprochement.

Image IPB

Image IPB


#1702 Ragnarok

Ragnarok

    Joueur du dimanche

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2573 messages
  • Genre : Garçon
  • Orientation : RPG

Posté 14 November 2018 à 14:19

Outch... ça me refroidit un peu tout ça. ^^'
Image IPB

#1703 Pezam

Pezam

    Pipelette

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 663 messages
  • Genre : Garçon
  • Résidence : Suisse - Berne
  • Orientation : Tous les genres de RPG

Posté 15 November 2018 à 12:15

Disons que si tu le trouves soldé à moins de 10€ je pense que c'est pas mauvais, mais au dessus je trouve que c'est un peu de l'argent jeté par les fenêtres. C'est dommage, même si la plupart des Shining ne sont pas spécialement originaux mais restent agréable, celui-ci a clairement raté le coche. C'est un jeu à faire en période de vache maigre. Après si tu veux vraiment essayer, peut être que toi tu aimeras, on a tous des goûts différents.

Je te conseillerais de tester la démo qui est assez représentative du jeu en entier, même si c'est plus court donc moins rébarbatif.

@Baha: y a pas vraiment de lien entre les Shining sauf les suites évidentes, c'est un peu comme les FF dans ce sens là.

Modifié par Pezam, 15 November 2018 à 12:20.


Image IPB


#1704 Ragnarok

Ragnarok

    Joueur du dimanche

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2573 messages
  • Genre : Garçon
  • Orientation : RPG

Posté 17 November 2018 à 13:26

Ouep, je testerai la démo pour voir. Merci pour les renseignements, Pezam.

Modifié par Ragnarok, 17 November 2018 à 13:40.

Image IPB

#1705 Bahamut-Omega

Bahamut-Omega

    l'Épervier

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3671 messages
  • Genre : Garçon
  • Orientation : Tous les genres de RPG
  • PS Network : Bahamut-NTD

Posté 26 November 2018 à 20:32

De mon coté j'ai finis Infinite Undiscovery sur 360. Au bout d'un moment la seule chose qui m'a donné envie de le finir, c'est que Pezam m'avait assuré qu'il était court en ligne droite.

Et c'est le cas, 25 heures en mode normal, en zigzaguant (comprendre = en perdant des heures pour tenter quelques quêtes annexes sans intérêts).

Un sous - Star Ocean (heureusement pas du niveau du 5 quand même) qui a mal vieillit.

Plein d'éléments repompés de la saga SO, mais sans un minimum de difficulté pour inciter à exploiter l'ensemble du gameplay.
Des idées à la con, comme une carte qui se rempli mètre par mètre. Ou les compétences de connectivité.
Des oublis graves comme l'absence d'un système de téléportation.
Un scénario hyper prévisible avec des personnages clichés quand ils ne sont pas transparents.
Motoi Sakuraba aux musiques.
Doublage US bien pourris.

Non en fait, le seul truc sympa, c'est la durée de vie de la partie scénarisé. C'est court, et c'est tant mieux.

7/20

Image IPB

Image IPB


#1706 Pezam

Pezam

    Pipelette

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 663 messages
  • Genre : Garçon
  • Résidence : Suisse - Berne
  • Orientation : Tous les genres de RPG

Posté 28 November 2018 à 12:38

Content d'avoir pu aidé ahah


Image IPB


#1707 Pezam

Pezam

    Pipelette

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 663 messages
  • Genre : Garçon
  • Résidence : Suisse - Berne
  • Orientation : Tous les genres de RPG

Posté 15 December 2018 à 12:28

Allez, j'ai enfin fini Titan Quest sur Switch.

À l'époque le seul concurrent potable pour Diablo 2, oui. Mais sur de petites sessions!

Comprenons nous bien: TQ est un H&S solide, mais beaucoup, beaucoup trop long pour ce qu'il propose: près de 35h pour les trois premiers actes, 10 de plus pour l'extension. Si bien que des pauses sont franchement nécessaires. Pour comparaison, un run de Diablo se fini en 4-5h, Diablo 2 en une dizaine d'heures, et l'extension en 5-6h. Et c'est suffisant pour permettre au jeu de développer sa trame et ses mécaniques. Suffisant pour vouloir tenter ensuite un autre build.

Dans TQ, tous les builds ou presque se ressemblent; le loot n'est qu'en de très très très rares occasions meilleur que ce que vous avez (idem chez les vendeurs) alors que les ennemis eux deviennent plus forts - surtout les boss, quasi imbattables sans la technique à distance et qui résistent à quasiment tout - par exemple j'ai jamais rien pu trouver d'excitant qu'en 4 occasions, et le reste à vendre m'a donné en fin de jeu 5Millions d'or que je ne depensais pas puisque les marchands vendent de la m*****; chaque acte se résume à faire la même chose (tuer le Telkine de la région) sans grande homogénéité mythologique (visiblement les seuls Dieux sont les Grecs, même en Égypte et en Chine!).
Quelque soit le build, on galère contre les magiciens qui depletent votre vie en 3-4 coups même avec des résistances à 80%.

En fait le jeu ne se renouvelle jamais passé les 3 premières heures. Oui ce sont les plus frustrantes parce que le personnage est faible, mais vous verrez déjà tout ce que le jeu offre dand les 40h suivantes, scénario compris. Débloquer une seconde maîtrise/de nouveaux skills? La plupart n'ont aucun effet car les enhancement sont tellement faibles. La meilleure tactique hors boss c'est foncer dans le tas avec 300 potions, même en jouant maggot! Se sentir plus puissant avec de nouveaux équipements ? Tu rêves ! Tu garderas la même arme pendant quasi 2/3 du jeu parce que c'est la seule potable.

TQ pour Diablo c'est un peu ce qu'est Runaway pour les P&C: en période de rien d'autre on se jette dessus parce qu'on est en manque. Mais sinon, on va voir autre part. J'ai recommencé D2 après et D3 pour les trajets et j'ai eu le fun instantané de bons H&S (pas dénués de défauts hein, mais au moins on a pas l'impression de faire tjs la même chose et y a un vrai scénario). Ce que TQ n'offre pas du tout. Difficile de recommander, à moins que vous aimiez ne pas avancer dans votre build.


Image IPB


#1708 Wolf

Wolf

    Procrastinateur impénitent

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2138 messages
  • Genre : Garçon
  • Résidence : Quelque part entre Mars et Vénus...
  • Orientation : RPG

Posté 17 December 2018 à 22:18

Perdu entre mon manque de motivation, mon amour masochiste du sous-genre et ma volonté de rentabiliser un jeu acheté day one, j'ai repris The Lost Child. Je ne l'ai toujours pas fini, il est probable que cela n'arrivera jamais, mais j'ai quand même tiré ma dizaine d'heures de plus sur son compte, et cela me fait revoir mon jugement le concernant... sur certains points. Pas sur d'autres.

Parce que, rien à faire, personne ne sauvera son histoire, écrite avec les pieds et générique au possible, ni ses personnages, aussi nombreux que peu attachants. Personne ne sauvera non plus son ergonomie de PS Vita qui rend très mal sur PS4, notamment les chiffres dans une police vulgaire et compacte presque illisible dès qu'on décolle les yeux de l'écran. Personne ne sauvera ses designs génériques, ni ses graphismes d'un autre âge.

Par contre, j'aimerais qu'il y ait quelqu'un pour sauver la bouillabaisse d'idées de son gameplay.

Clairement, Mastema, le boss qui m'a fait rajquit comme un sauvage, c'est le "Gascoigne" du jeu. C'est l'épreuve qu'on ne peut pas passer si on n'a pas compris tout l'intérêt d'avoir des Astrals variés. C'est là où on percute la roue des éléments : les Astrals de type Feu sont avantagés, même en attaque basique, sur les Astrals Bois. Et ça redéfinit toute la façon de jouer, on se retrouve à jongler à chaque combat entre nos 8 Astrals pour s'adapter aux ennemis en présence. Et dès lors, l'exploration des donjons (dont le level design jongle entre des énigmes efficaces et un tracé miteux) est beaucoup moins usante que dans les autres jeux du genre, sachant qu'il y a quand même très peu de jeux plus répétitifs que les D-RPG japonais.

Je partais sur un 6/20 précédemment, ben il les garde. Clairement, ce ne sont pas deux ou trois touches d'originalité qui en feront un bon jeu. Il cumule trop de tares pour mériter une plus haute note. Par contre, je le redis, si un jour quelqu'un se penche sur ses idées pour en faire quelque chose dans un jeu mieux géré de bout en bout, j'achète.

Image IPB


#1709 Bahamut-Omega

Bahamut-Omega

    l'Épervier

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3671 messages
  • Genre : Garçon
  • Orientation : Tous les genres de RPG
  • PS Network : Bahamut-NTD

Posté 06 January 2019 à 20:49

Il y a quelques jours j'ai finis Drakengard 3 sur Ps3, en une trentaine d'heures à la louche (sans DLC), avec le platine.

Toujours aussi frustrant d'y jouer à cette saga.

Je vais commencer par les choses qui fâchent, ceux qui se voient le plus. La réalisation date de l'ère précédente. Mais surtout, techniquement c'est honteux. Le patch correctif semble corriger les plantages, mais pas plus. Ralentissement, aliasing, clipping, IA à la ramasse,... bref tout y passe.
La direction artistique sauve un peu le tout, avec en tête le chara-design.

Concernant le gameplay, c'est mieux que le premier opus. Bon en même temps, c'était difficile de faire pire hein? Mais ça à beau être mieux jouable, ce n'est pas plus captivant. Un coté A-RPG assez quelconque et rudimentaire. Avec quelques phases à dos de dragon (pour les boss notamment) et quelques phases de plateforme nullissime qui agaceront aussi l'héroïne. Ainsi que deux-trois missions typées Rail-shooter, là aussi assez basique.

Si tout ça ne vous a pas découragé, sachez que le jeu à quand même quelques points d'intérêts.
La richesse de son univers (lié à Drakengard (1) mais aussi NieR et NieR Automata) et son ambiance assez unique, surtout ces temps-ci, comparativement à d'autres J-RPG.

L'ambiance est moins glauque et pesante que le premier opus. Elle reste très violente et malsaine mais beaucoup plus drôle. Les punch-line du groupe improbable font mouches, encore faut-il aimer l'humour noir, burlesque, et grivois.
Bémol sur la mise en scène qui décline au chapitre 2, mais reste tout de même très correcte, encore une fois si on compare avec d'autre J-RPG.

Le pitch de départ du jeu étant: Zero une "invoqueuse", grossière, impudique et violente; veut tuer ces cinq sœurs invoqueuses qui, elles, sont considérées comme des déesses vivantes, après avoir vaincus grâces à leurs pouvoirs les despotes qui gouvernaient le monde.
Zero est accompagnée d'un tout jeune dragon (de 7 ans d'âge mental aussi) nommé Mikhail, qui est gentil, naïf et pas encore propre. Ce duo improbable sera rejoint par Dito, jeune homme psychopathe. Decadus un intello sado-masochiste (surtout masochiste). Octa un vieux pervers. Et Cent le beau gosse débile profond. Ces 4 hommes aideront Zero tout en assouvissant leurs fantasmes plus ou moins variés, mais tournant autour du sexe et des massacres.
Bien sur il y a une "vraie" raison au voyage de Zero, mais on ne l'apprend qu'à la toute fin du jeu, une fois que les pièces du puzzle se mettent en place.
Puzzle qui restera incomplet, car Yoko Taro oblige, le jeu lui-même ne se suffit pas entièrement. Il faut lire certaines nouvelles pour avoir la compilation des différentes fins du jeu, ajoutant quelques infos au passage. Cette "Dérivation E" servira de base à Drakengard (1).

Dans les autres points positifs, il y a l'ambiance sonore absolument somptueuse grâce à Emi Evans et groupe MONACA composé entre autre de Keiichi Okabe. Deux noms que l'on retrouve dans les OST très identifiable de la saga NieR.
Au niveau du doublage, la version US est exceptionnelle. Tant mieux car même si le doublage original est disponible, il faut payer pour en profiter, je m'en suis donc passé.

Pour résumer, à mon sens, on joue à Drakengard 3 pour Yoko Taro et son univers unique. Mais pas pour trouver un bon "jeu".

14/20

Image IPB

Image IPB





1 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 invité(s) et 1 utilisateur(s) anonyme(s)