Aller au contenu


Les Rpg Finis


  • Veuillez vous connecter pour répondre
1763 réponses à ce sujet

#1761 Wolf

Wolf

    Procrastinateur impénitent

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2154 messages
  • Genre : Garçon
  • Résidence : Quelque part entre Mars et Vénus...
  • Orientation : RPG

Posté 11 July 2019 à 08:12

Voir le messageBahamut-Omega, le 10 July 2019 à 20:14, dit :

Déjà pour son humour, Neptune se prend réellement pour héroïne de J-RPG à l'ancienne, et casse le quatrième mur très souvent sans s'en apercevoir. Le jeu est bourré de référence à d'autres jeux plus ou moins connus. Et le scénario se permet même une critique, dans la légèreté, sur l'industrie du jeux vidéo et des modes des joueurs.

(...)

L'autre défaut majeur, c'est son extrême facilité vers la fin. Plutôt un problème d'équilibrage que d'IA ennemi. (...) Mais au bout d'un moment, on devient tellement fort que même en mitraillant n'importe quelle commande d'attaque avec le mode turbo, on peut s'en sortir. J'ai passé le dernier boss comme ça...

Ca reprend bien ce que j'ai éprouvé sur Re;Birth. Le deuxième point est aussi symptomatique des autres jeux Compile Hearts que j'ai fait, Fairy Fencer F et Mary Skelter.

Image IPB


#1762 Bahamut-Omega

Bahamut-Omega

    l'Épervier

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3701 messages
  • Genre : Garçon
  • Orientation : Tous les genres de RPG
  • PS Network : Bahamut-NTD

Posté 11 July 2019 à 10:57

Ouais mais pour le coup, Compil Heart n'est pas au développement, il est juste éditeur au Japon.
Mais bon, Artisan studio n'a peut-être pas voulus trop dépaysé leurs joueurs fidèles à la saga.

Il y a un patch qui vient de sortir sinon. Là je le télécharge. Peut-être des corrections de bug qui sait...

Image IPB

Image IPB


#1763 Wolf

Wolf

    Procrastinateur impénitent

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2154 messages
  • Genre : Garçon
  • Résidence : Quelque part entre Mars et Vénus...
  • Orientation : RPG

Posté 28 July 2019 à 20:28

Terminé The Legend of Heroes : Trails in the Sky : First Chapter, en plus ou moins 40h

Typiquement le genre de jeu que j'aurais pu adorer si j'en étais à mon 5ème ou 6ème J-RPG, mais qui souffre de la concurrence quand on a passé son 50ème.

Graphiquement très déséquilibré, la mise en scène et l'univers sont médiocres alors que l'animation au combat est assez recherchée.
Musicalement... no comment...
L'histoire est bien au début et à la fin. Le reste est une platitude...

Y a vraiment que le gameplay plutôt riche et particulièrement agréable dans le donjon final qui trouve une grâce inconditionnelle à mes yeux. Sorti de ça, c'est un jeu qu'on ne peut pas qualifier de mauvais, mais que je ne peux pas me résoudre à qualifier de bon.

Reste à espérer que les volets suivants rattrapent ce constat.


12/20

Image IPB


#1764 Pezam

Pezam

    Pipelette

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 696 messages
  • Genre : Garçon
  • Résidence : Suisse - Berne
  • Orientation : Tous les genres de RPG

Posté 06 August 2019 à 14:23

Ce matin j'ai enfin terminée Super Neptunia RPG en 17h. Il me manque une dizaine de quêtes, mais j'avais envie d'en finir.

Je ne serais pas aussi généreux que la review (et en voyant que c'est Death qui l'a faite ça ne m'étonne pas), surtout en ce qui concerne l'aspect technique.

Au début j'ai été assez rebuté par Neptune qui nous fait le coup du 4ème mur à presque chaque phrase qu'elle prononce, fait qui s’atténue au bout de la 5ème heure de jeu (1/3 de la trame) pour des occurrences mieux placées, et qui rend l'ensemble plus digeste et plus proche de Re;Birth. J'ai été mieux surpris après. Si le scénario n'est pas grandiose, il se laisse suivre malgré des enchaînements un peu illogiques par moment et un backtracking très énervant sur une grande partie du jeu. Les petites critiques sur l'industrie du JV sont peut être trop évidentes mais font mouche, il manque cependant un petit peu de profondeur de ce côté là.

En gameplay, on mélange du VP, du FFIX, et du SMT. Malheureusement les combats sont extrêmement lent et je ne remercierai jamais assez Bahamut de m'avoir indiqué la présence d'une gâchette pour accélérer le tout. Au vu des références dont il s'inspire, on pourrait pourtant croire qu'une telle feature dénature l'expérience, mais il faut dire que l'absence de difficulté (sauf lorsque Neptune est toute seule au début, et encore) fait que l'exploitation des faiblesses ou des formations est quasiment inutile, et qu'on aura mieux fait de passer en speed avec des attaques un peu aléatoires, sans ce soucier le moins du monde des résistances des monstres ennemis. Résultat: un seul game over, et encore c'était juste à cause d'une chose inacceptable en 2019: l'input lag.

Il faut quand même dire que le jeu, tout en 2D, est très loin d'être gourmand avec des backgrounds statiques, peu d'animations de personnage, etc...  mais se permet non seulement d'être d'une lenteur ahurissante (ouverture de menus powa, les chargements qui laggent eux-même), mais en plus n'est pas réactif du tout. Vous aurez beau presser le bouton associé à un personnage pour qu'il attaque avec suffisamment de points pour le lancer, il faudra toujours 2-3 secondes pour que le personnage en question se décide à faire l'animation du skill et l'effectuer. Et ce n'est pas dû à une quelconque stat de vitesse: c'est comme ça du début jusqu'à la fin, quelque soit votre équipement et votre niveau.

En ajoutant la transformation en déesse qui ne change quasi rien, la lourdeur de Neptune en saut, de nombreux murs invisibles, les bugs de musique, des CG trigger qui poppent à des endroits impossibles (quand on saute au dessus d'un ravin), une ergonomie des menus à coucher dehors, et des quêtes très FedEx (mais heureusement peu nombreuses au final) ça rejoint carrément ce que je disais l'autre jour sur le fait que les devs, en utilisant une usine à gaz comme Unity, ne savent plus optimiser leurs jeux.

Il faut cependant avouer que SNRPG est assez charmant. Si la musique n'est pas exceptionnelle, la 2D est soignée, les effets lumineux sont cools, et certains passages amusant de décalage. J'ai bien aimé trouver les clins d’œils disséminés plus ou moins subtilement. Les personnages sont clichés mais agréables, et l'ensemble est suffisamment amusant pour continuer malgré les tares techniques du jeu. On se laisse quand même prendre au jeu quoi. Mais je ne pense pas que SNRPG se fera vraiment une place au soleil. Ca m'a quand même donné envie de finir ma partie de Re;Birth et de faire les autres qui traînent sur mon backlog.

Un 12/20

Modifié par Pezam, 06 August 2019 à 14:46.


Image IPB





1 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 invité(s) et 1 utilisateur(s) anonyme(s)